• Accueil
  • Product Info
  • Swiss Made
  • Swiss Watch History

Histoire de l’horlogerie suisse

Depuis le milieu du 16ème siècle, les montres sont une spécialité suisse, celles provenant de la région de Genève sont particulièrement réputées, et ce, grâce au réformateur puritain Jean Calvin (1509 - 1564), qui astreignit la population genevoise à 's’habiller simplement', 'sans apparat ridicule ni quête de gloire humaine'. Les genevois eurent manifestement beaucoup de mal à s’accommoder de la dictature de Calvin, ils ne voulaient pas être dépouillés de tout ornement. Pour rester politiquement corrects, ils commencèrent à partir de ce moment à acheter des montres que des joailliers convertis en horlogers, dont le carnet de commande se remplissait soudainement, agrémentaient d’ornements. Depuis lors, l’artisanat horloger genevois jouit d’une grande notoriété.

Au 18ème siècle, les horlogers s’implantèrent le long du Jura, notamment car ils étaient devenus trop nombreux à Genève. Déjà à la fin du 18ème siècle, 60.000 montres étaient exportées chaque année. En Suisse, l’industrie horlogère prit rapidement son essor en tant que branche autonome de l’économie.

La première montre automatique (lien vers mouvements mécaniques d’horlogerie automatiques) à remontée manuelle était une montre à gousset inventée en 1770 par Louis-Abraham Perrelet dans la ville jurassienne de Le Locle. Les secousses provoquées par les mouvements du bras en faisaient osciller la masse qui remontait le mécanisme de la montre. On l’appelait donc montre à secousse en Suisse et pédomètre en Angleterre.

En 1870 à Paris, Breguet termina la conception d’une montre perpétuelle, achevant vraisemblablement l’œuvre de Perrelet.

A partir de là, d’autres évolutions virent le jour, parmi lesquelles le chronographe développé par le français Rieussec en 1821, le chronographe à rattrapante en 1827 par Louis-Frédéric Perrelet, ou encore le calendrier perpétuel.

Après la fin de la première guerre mondiale apparaissent les premières montres-bracelets, disponibles huit ans plus tard en version automatique

Depuis lors, les montres n’ont cessé de se développer: affichage LCD, montres quartz , montres auto-quartz sans pile ou agrémentées de diamants et, enfin, les montres personnalisées proposées par 121TIME qui soulignent votre personnalité.

Les montres 121TIME sont fabriquées en Suisse conformément aux critères de qualité Swiss Made et réalisées à partir de mouvements ETA, Ronda et Sellita.